Shinokoshin
Salutation, et sois le bienvenue sur ce tout jeune forum. Cette mini-fenêtre est la pour te proposer de t'enregistrer pour faire partie de notre fière communauté et pouvoir revenir en temps que membre encore et encore pour nous raconter les histoires de tes stupéfiantes aventures...

Si tu es déjà membre, tu sais que tu n'as pas besoin de lire ce message et que la seule chose stupéfiante est que tu revienne encore pour nous raconter tes ragots bouleversant de non-sens.
Mais connectes-toi donc, on t'attends quand même...

Shinokoshin

Bienvenu dans l'antre des démons, où seuls le chaos, la luxure et la mort sont maîtres de toute chose...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maladie et autres afflictions...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mangetsu
Admin
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 08/05/2015
Age : 132
Localisation : Tout en haut de sa tour de mage, en train de préparer un sortilège d'oubli global

MessageSujet: Maladie et autres afflictions...   Ven 22 Mai - 1:28

Coucou, ici vous pourrez poster toutes vos inventions de maladies et autres maux pouvant affliger les chers habitant de ce monde.


Le Colima Torsadis
Cette maladie d'origine inconnue se transmet uniquement par le sang. Qu'il soit inoculé, en contact avec celui d'un autre ou ingéré.
Elle agit sur les os, qui cessent alors d'absorber le calcium pour le fer, cause des crises d'anémies chronique dans le cas où le malade ne consomme pas suffisamment de viande.
Ces crises sont soignées en forçant le patient à absorber de grandes quantités de sang frais. Qui malheureusement n'est que rarement sain, entraînant souvent d'autres soucis de santé.

Comme les os se décalcifient rapidement, ils perdent peu à peu de leur rigidité. En effet, lorsque les fibres de calcium ne sont plus assez denses, elles ne résistent plus à une forte tension et se brisent, laissant les fibres de fer sans support pour les maintenir et l'os (où du moins ce qu'il en reste) se tord, parfois dans des positions pour le moins improbables et souvent aussi douloureuses physiquement que psychologiquement pour ceux qui en sont victimes.

De plus, le squelette ayant alors une très forte densité en fer, un minéral lourd, s'alourdit en conséquence. En plus de la masse qui facilite d'autant plus la déformation, les patients sentent leur corps bien plus lourd qu'à l'habituée, plongeant les plus faibles dans une profonde détresse.

Il arrive parfois que les os saturent sous la masse de fer, dans ces cas là, l'oxyde de fer remontée juste sous la peau, laisse diverses marques, parfois très complexes, voir même artistiques, à la surface de la peau.


Le cas qui nomma la maladie fut celui d'un épéiste, qui après avoir effectué un enchaînement particulièrement ardu, observa que son bras avait d'un coup une apparence qu'il ne lui connaissait pas, accompagnée d'une douleur forte mais pas insupportable. Lorsque le médecin examina son bras, il se rendit compte que les muscles semblait s'enrouler autour de l'avant bras. Puis il ouvrit le-dit bras et découvrit que les os s'enroulait comme un colimaçon (d'où le nom de la maladie). Il comprit vite que l'avant-bras de son patient avait effectué une vrille complète mais la main fonctionnait presque normalement, quoi-qu'avec quelques douleurs; mais à partir du poignet plus rien ne marchait, où alors ne répondait pas comme le guerrier l'entendait. Ce qui lui fit d'ailleurs s'entailler le coude et couper un pied.
Ce dernier fut emporté par le médecin, qui ne put en tirer grand chose, ses connaissances et son matériel étant, somme toute, assez limités. Lorsqu'il rendit le pied, la tradition de l'endroit exigeant l'incinération des parties inutile, on mit le bout de membre dans le feu. Mais si celui-ci commença à brûler comme attendu, ce qui provoqua la surprise fut qu'arrivé aux os, ces derniers, au lieu de brûler, se mirent à fondre, comme autant de pépites de métal. L'ancien possesseur fut jugé démoniaque et envoyé rejoindre son pied. Lui aussi brûla, puis son squelette entier, après avoir laissé quelques dernières flammes, fondit et coula sur les bords du petit bûché. On récupéra le fer pour en forger une lance aux allures malsaine qui orne encore aujourd'hui l'entrée du village, éloignant les visiteurs indésirables.
Revenir en haut Aller en bas
http://shinokoshin.forumactif.org
 
Maladie et autres afflictions...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'Islam rejoint les autres religions
» L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinokoshin :: Univers :: Contexte-
Sauter vers: