Shinokoshin
Salutation, et sois le bienvenue sur ce tout jeune forum. Cette mini-fenêtre est la pour te proposer de t'enregistrer pour faire partie de notre fière communauté et pouvoir revenir en temps que membre encore et encore pour nous raconter les histoires de tes stupéfiantes aventures...

Si tu es déjà membre, tu sais que tu n'as pas besoin de lire ce message et que la seule chose stupéfiante est que tu revienne encore pour nous raconter tes ragots bouleversant de non-sens.
Mais connectes-toi donc, on t'attends quand même...

Shinokoshin

Bienvenu dans l'antre des démons, où seuls le chaos, la luxure et la mort sont maîtres de toute chose...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La chasse commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rhadamanthys

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 05/11/2015
Localisation : Dans un manoir perdu dans les glaces. Pff

MessageSujet: La chasse commence   Ven 6 Nov - 17:31

Origine:

Porte magique principale de Nelemiah: la guerre fait rage depuis maintenant plus de 10 millénaires entre les habitants de Nelemiah et ceux de Dystanor. A la pointe des combats, les légions angéliques sont menées par les archanges. Rhadamanthys, chef de la division de la lance, mènent ses troupes aux cœurs Dystanor.
 
Voilà en substance ce qui était inscrit sur la missive que lisait Métatron, la mission de l'Archange était simple : mener ses troupes le plus profondément dans le monde des ténèbres et abattre un dirigeant ennemi. 


La ville est attaquée, les maisons brûlent et les murailles commencent à faiblir sous les assauts répétés des anges. Soudains, plus un bruit. Puis un souffle violent attire à lui toute une portion des bâtiments. Les femmes et les enfants crient, les hommes pleurent leur impuissance et c'est l'explosion. Un cratère de plus de quatre cents mètres de large se tient là où se dressait la porte principale. Au centre de ce cratère une créature de cauchemars se relève. Une peau d'acier et des ailes métalliques apparaissent. Une tête sans visage se dresse sur ce corps, brandissant une lance vers les cieux. Une voie se fait entendre. 

Rhadamanthys:
 
 
-"Pas de survivants, tuez les femmes et les enfants."

Une clameur s'élève de derrière l'armure et une armée d'hommes et de femmes volant, leur armure reflétant le brasier de la guerre se déverse sur la ville, faisant pleuvoir la mort et la destruction sur les habitants. En un instant les Archanges fondent sur les défenseurs agars et choqués. Là, un lupus est empalé, ici une poche de résistances se fait sentir avant de céder.
Rhadamanthys se mit en marche, il traverse une cour, puis un parc, pour finalement rencontrer l'objet de sa quête : une femme. Elle l’attend, mais elle n'est pas n’importe qui, celle qu'il n'a pas encore ajouté à son tableau de chasse. Celle qui lui résiste encore. Elle ne semble pas prendre peur à sa vue, elle est assise sur un banc, près d'une fontaine où coule une eau claire et fraîche. Son fils sur les genoux, il ne devait pas avoir plus de 70 ans, presque un nouveau nez comparé à l'archange.

Sinérah Ildenbarn:
 

C’était son nom, lui fit signe de partir et le bambin détalât à toute vitesse vers l'intérieur d'un bâtiment proche.

-"Tu sais ce que je suis venu faire, alors reste tranquille, je n'ai pas de temps à perdre."

Se redressant, elle saisit l’épée qui pendait à sa ceinture.

-"Jamais nous ne courberons l'échine devant toi chasseur céleste, les Gyldens et la maison Ildenbarn protégeront ces terres comme nous l'avons toujours fait."

Ses cheveux flottant dans le vent, elle levât bien haut son épée puis la projetât sur son adversaire, la lame fusât, tranchant l’air comme un missile. Repliant les ailes comme un bouclier, le chasseur déviât le coup et ricanât.

-"Si mon épée ne peut pas te toucher, alors mes crocs et mes griffes le pourront"
Hurlât-elle tout en commençant à se changer en un énorme lézard ailé. Son visage commençait à se couvrir d’écailles dorées et un début d’aile perçait son dos, mais quelque chose clochait !
Tout en criant elle avait senti que quelque chose n'allait pas, les bruits de combats avaient cessés. Ce fut les pleures d'un enfant, le sien qui plus est; qui mirent un terme à ses doutes quant au déroulement de l'histoire.
Effectivement son fils venait de réapparaître, une lame angélique sous la gorge.

-"Si tu tentes de te transformer de nouveau je fais éventrer cet enfant sous tes yeux, c'est bien compris stupide lézard jaune !"


La voie de Rhadamanthys sonnait comme la sentence d'un juge, la voila menacée, elle et la ville qu'elle avait juré de protéger.

"Tu n'as donc pas le courage de m'affronter, ni même l'honneur de ne pas utiliser d'otage. Tu n'es qu'un ignoble boucher sans cœur ni raison." des larmes de rage coulaient sur les joues de Sinérah, elle ne pouvait pas attendre là sa mort.

" Si tu te laisses faire, je te promets de ne pas éventer la chaire de ta chaire, alors es-tu prête à te sacrifier pour lui ?"

Elle resta sans réponse un long moment, plus le temps passait plus le nombre d'archanges autour d'eux augmentait, signe évident que la bataille était terminée et que les retardataires achevaient les civils.
Il s'avança vers elle, levant bien haut sa lance puis la transperça sous le regard terrifié et muet de son fils impuissant.

-" La mission est accomplie. Salez les champs et crevez un œil à ce gosse... je n'aime pas son regard. On rentre chez nous."

Se retournant sans un regard pour l’enfant mutilé, le chef de la division de la lance pris son envol, direction sa place forte des montagnes d'Hétérium.




Aujourd'hui, le temps est passé. La guerre est finie, les puissances antagonistes on finit par s'entendre sur un cesser le feu, qui a mené à la création de Shin, le monde des Hommes. La division de la lance jugée trop violente dans ses missions à été réintégrées aux autres forces armées de Nelemiah, son capitaine Rhadamanthys vit aujourd'hui reclus dans les montagnes du bord du monde, dans un manoir gelé, perdu dans les steppes venteuses et inhospitalières d'Hurlevent. 

Manoir d'hurlevent:
 

Il ne sort plus de son donjon que pour chasser les créatures immenses qui parcourent ses terres. Depuis plus de 300 ans aucun ange n'a ni vu ni entendu parler de lui. Des rumeurs circulent à la cour de Métatron où il serait question de combat contre les béhémoths, ces monstre légendaires issus des entrailles du monde. 

Les sources les plus "fiables" sont les tribus barbare qui parlent d'un dieux de la chasse dans une armure de soleil, qui viendrait chercher les plus fort des guerriers pour traquer de colossales monstres et apporter la gloire et la chance sur eux.





Physique.

Être venue d'un autre âge Rhadamanthys possédait à l'origine une superbe apparence. Ses longs cheveux argenté reflétaient la lumière de ses ailes pures et lumineuses, mettant en valeur une musculature racée et sculptée par la nature. Comme il était trop versé dans l'art du combat et de la guerre il délaissât rapidement sa beauté au profit de sa puissance. Trempant ses ailes dans des bains dHétérium en fusion et ne retirant son armure qu'en de rares occasions.
Enfin, cela était valable durant la grande guerre. Maintenant son apparence a bien changé :
une crinière de cheveux bruns tombe sur ses épaule, et une barbe broussailleuse recouvre son visage, lui conférant une certaine sagesse. Haut de presque deux mètres, sa présence et sa stature sont des plus imposantes, tout en lui promettant de sacré bosses s'il ne se baisse pas en franchissant les portes. En arrivant chez les Humains, il a choisit une apparence des plus robustes, avec un visage buriné et marqué par les combats et le temps. En apparence, il semble avoir cinquante ans. Malgré son apparence rustique, il semble dégager une aura de noblesse et un parfum frais d’herbe coupée l'accompagne.

Voilà pour l'apparence humaine, celle qu'il adopte au grand jour. Pour ce qui est de son autre "version", il ne la montre maintenant plus qu'à quelques privilégiés, parmi les tribus du nord, chez qui il recrute des compagnons pour chassez les bêtes les plus dangereuses.

Archange de métal à l'armure rutilante, décorée de gravures de batailles et de bas relief stylisés, il possède un casque à corne sans visage. Ses ailes de métal, plus dures que l'acier des nains, et plus léger que celui des elfes, forment une masse brillante et tranchante atteignant cinq mètres d'envergure, lui interdisant de facto les visites de magasin de porcelaine sous cette forme. Quand il revêt son armure grâce à une forme primitive et réduite de métamorphose, ses cheveux reprennent leur taille et couleur d’'en temps, tombant sur ses hanches, aussi brillants que ses ailes.


Psychologie:


Bien que possédant la réputation d’être un sadique sans foie ni loi qui massacre torture et mutile pour son plaisir, l'esprit de Rhadamanthys est en fait bien plus simple et moins cruel que ne le laisse à penser ses actes sur le champ de bataille et en dehors. Jugeant que l'honneur, le courage et le respect de ses adversaire sont des valeurs diminuant prématurément la durée de vie de ceux qui les possèdent, il n'en fait pas grands cas. Il va privilégier toujours la solution la plus efficace, ce qui peut mener à des négociations ou à l'oblitération pure et simple du problème. Possédant une réelle empathie pour ceux qu'il apprécie, il en est par contre dénué pour le reste des mondes.
Il est aussi un chasseur vétérans, qui ne vit que pour vaincre et collectionner les plus puissantes créatures qui sont à sa porter, cela inclut le fait qu'il ne s'engagera dans un combat que s'il pense pouvoir triompher.




Equipement:

Possédant un manteau en fourrure de loups géant qui le protège des vents tranchant et du froid de Hurlevent, il ne se sépare jamais de deux objets aussi étranges que révélateurs. La ceinture de bérile, sur laquelle sont accrochées neuf écailles de démons dragons, un mâle et une femelle de chaque espèce, sauf pour les Gyldens, où il ne possède pas d'écaille de femelle. L'autre objet qui le caractérise est sa canne au pommeau sculpté, qui n'est en réalité autre que Vihrden : La lance du vide, mais sous sa forme la moins puissante.
Revenir en haut Aller en bas
 
La chasse commence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinokoshin :: Univers :: Personnages-
Sauter vers: